Islam: Qui est l'armée de "Jérusalem" ? David ABBASI 2005 Depuis sa création, la République Islamique d’Iran (R.I.I.) a annoncé l’exportation de la révolution islamique. Une grande propagande internationale a donc débuté afin d'attirer le maximum de fidèles.

NDLR: Monsieur Abbasi est un islamologue laïc, écrivain, historien, homme de presse et président de l'Institut laïque Euro-Perse AWESTA. Il est à l'origine du mot "Islam Politique" et d'une vision critique sur la politisation de la religion. En 1984, en s’appuyant sur l’histoire de l’Islam, il a publié les versets que le prophète de l’Islam avait lui-même qualifié de sataniques (son livre « Les Secrets de l’Islam »).
Dans le même temps, pour la première fois, il a sorti l’origine de la terreur dans l’histoire de l’Islam et a attiré l’attention du monde sur une vérité oubliée; à savoir qu’il n’existe pas une civilisation arabe ni musulmane mais des pensées et des civilisations arabophones…(son livre « Regard critique sur l’Islam »). La photo ci-dessous montre bien que les combats sont spirituels et que les fanatismes trouvent tous même source, ainsi qu'il est écrit.


David ABBASI 2005




Depuis sa création, la République Islamique d’Iran (R.I.I.) a annoncé l’exportation de la révolution islamique. Une grande propagande internationale a donc débuté afin d'attirer le maximum de fidèles. 


Pour mener à bien cette entreprise, plusieurs livres sont publiés en une dizaine de langues différentes et on édite plusieurs ouvrages
 qui parlent de l’internationalisme islamique et avantages probables à devenir martyr pour la révolution islamique ! 
Dans le même temps, ils ont commencé la propagande médiatique en utilisant tous les moyens nécessaires pour arriver à leur but. 
Ils ont créé une armée qui accueille des volontaires du monde entier pour être entraîné et devenir une milice militaire et idéologique. 
On nomme cette armée BADRE qui devient par la suite GHODS (Jérusalem). 

Une grande partie des membres de cette armée, environ 400 000 personnes d’origine iranienne et habitant en Iran, était opposée à Saddam Hussein. 
De plus, les volontaires du monde entier de cette armée était sous le commandement directe du guide spirituel iranien et entraîné par l’armée de BASIDJ et l’armée de PASDARAN (L’armée de la révolution islamique). 

Après l’idée d’exportation du terrorisme islamique, la R.I.I. a utilisé tous les moyens pour faire avancer sa politique dans le but d'éliminer et terroriser ses opposants installés en dehors du pays. 
Alors que plusieurs assassinats politiques étaient commis hors de ses frontières, de multiples procès ont été engagés. Ceux qui étaient plaidés devant les tribunaux ont prouvé et jugé l’implication de la R.I.I. dans les assassinats politiques. 

A l’exception des opposants qui étaient victimes de la R.I.I., 
les Ayatollahs iraniens ont utilisé leur armée de Jérusalem internationale islamiste pour faire des actes terroristes contre les intérêts d’autres nations pour accroître leur politique internationale. 

Dans le même temps, l’Arabie Saoudite, gardien des lieux saints islamiques a également créé des mouvements pour concurrencer l’Islam chiite des Ayatollahs. Ils étaient déjà implantés dans le monde entier par le biais de leurs mosquées et leurs MADRASSAS (écoles coraniques). 

C’est à ce moment que l’histoire d’AL-QAIDA commence à travers le monde… 
Jusqu’il y a huit ans, la R.I.I. était presque unie et ses problèmes intérieurs étaient peu nombreux mais dés 1997 et l'élection de KHATAMI à la présidence du pays, les problèmes intérieurs vont s'aggraver et augmenter pour arriver même aux services de renseignement, au parlement, aux médias et à plusieurs instances… 

Il y avait deux chemins ouverts : celui des extrémistes géré par le guide spirituel et celui qui prônait une idée de changement profond et une modernisation gérée par la jeunesse et surtout par les femmes et les étudiants. 
Déjà dans les années 90 lorsque RAFSANJANI est devenu Président de la R.I.I., la première opposition intérieure des étudiants iraniens s'est développée contre le pouvoir politique avec le journal PAYAM DANESHJOO (Messages des Etudiants) dont le rédacteur en chef HESHMAT TABARZADI était un ancien rescapé de la guerre irano-irakienne et le frère de deux martyrs et anciens fidèles de la R.I.I. 

Il deviendra le premier leader contre la R.I.I. dans le pays. 
Son journal est interdit avant que KHATAMI soit Président et alors que RAFSANJANI est au pouvoir. 

TABARZADI va continuer son combat, crée plusieurs publications qui seront interdites. Il sera agressé, emprisonné et à ce jour il est condamné à 14 ans de prison avec plusieurs de ses amis. Il est également inculpé dans d’autres dossiers. 
C’est à la suite du mouvement de TABARZADI que d’autres mouvements individuels vont voir le jour par le biais des journalistes et écrivains, d'anciens fidèles de la R.I.I. comme AKBAR GANGI, SAID HAJARIYAN, ASHKEVARI, KADIVARI, le ministre de l’Intérieur NOURI, le ministre de l’Orientation Islamique MOHAJERANI et même KARABASCHI, maire de Téhéran, arrêté et emprisonné. 

Cette idée de modernisation et la révolte des anciens fidèles de la R.I.I. va durer durant deux périodes du mandat de KHATAMI. 

KHATAMI lui-même ne pouvait pas arrêter la machine des intégristes qui interdisent les journaux, qui emprisonnent les journalistes et écrivains, qui tuent les opposants au sein du pays… 
KHATAMI avait utilisé l’un des slogans (HASSAN ABBASI) que j’avais publié en 1996 nommé « 10 principes », « La SOCIETE CIVILE va céder à la pression du guide spirituel », KHATAMI dira qu’il est pour une société civile islamique !!?? 

Une société civile islamique, "une salade" que personne ne peut expliquer alors que la société civile que j’ai proposé en 1996, grâce à Internet et le satellite, va être étendue en Iran. 

Beaucoup de journaux iraniens, ennemis de notre pensée laïque, ont avoué que de nombreuses de ces pensées laïques étaient la cause officielle de la volonté de changement et de modernisation pour l’Iran. 

Le Docteur AGHAJARI, professeur à l’université, rescapé de la guerre irano-irakienne et ancien fidèle des Ayatollahs a été arrêté et condamné à mort en 2000-2001 car il avait seulement cité quelques-unes de nos idées laïques concernant la laïcité et le livre « Rationalisme et la religion». 

Alors que le Docteur AGHAJARI est condamné à mort, la R.I.I. sous la pression internationale ne peut exécuter la sentence et le libère il y a quelques mois. 

L’histoire de la désignation d'AHMADINEJAD comme nouveau Président de la R.I.I. signifie que c’est l’armée de Jérusalem qui prendra officiellement le pouvoir en Iran. 

Déjà le patron de la justice iranienne, l’Ayatollah SHAHROUDI, d’origine irakienne et l’un des guides de cette armée, est à la tête de la justice du pays alors que le parlement est entre aux mains des dizaines de Généraux de cette armée dont AHMADINEJAD lui-même était un Général, chef de l’armée de Jérusalem. Les trois pouvoirs (Judiciaire, Exécutif, Législatif) étant le monopole du guide spirituel ALI KHAMENEI. 

L’armée de Jérusalem a collaboré avec les Américains contre les Talibans et s’est bien implanté en Afghanistan. 

En Irak, cette armée est présente par centaines de milliers et c'est elle qui gère la plupart des villes chiites. Le premier ministre d’Irak et son vice-premier ministre, comme beaucoup de ministres et responsables irakiens, sont des fidèles et des alliés de la R.I.I. 
Les Américains ont avoué qu’ils étaient en Irak à cause des mauvaises informations données par AHMAD CHALLAPI, vice premier ministre irakien qui collabore avec eux depuis 35 ans. 
Les Etats-Unis ont déclaré que cet homme était un agent de la R.I.I. et les multiples tentatives pour le tuer ont jusqu'à présent échoué. Il est très difficile de l'atteindre car, comme la plupart des chefs du gouvernement irakien en Iran, il a plusieurs bureaux et domiciles. 

Au Liban, le plus grand parti armée, le HEZBOLLAH géré par l’Ayatollah SHEIKH HASSAN NASRALLAH a été entraîné par l’armée de Jérusalem. 
Le HEZBOLLAH est donc une branche de l’armée de Jérusalem. 

Ce sont toutes des milices et des sections de l’armée de Jérusalem implantées dans d’autres pays comme en Afghanistan, Irak ou au Liban et bien implantées sous le nom d’étudiants, de commerçants, d'hommes d’affaires, de professeurs à l’université en Europe, Amérique, Afrique ou dans les ex-pays de l’union soviétique. 

Dés que la R.I.I. reçoit des pressions internationales, elle active cette armée pour mener à bien ses buts. 

Plusieurs fois nous avons été les témoins de l’inscription de fidèles prêts à faire des actes kamikazes. Il y a quelques semaines une déclaration officielle a été publiée dans une revue en persan gérée par l’Ayatollah MESBAH YAZDI, l’un des guides de l’armée de Jérusalem, pour inscrire les noms des individus qui sont prêts à faire des actes kamikazes n’importe où dans le monde. 

L’armée de Jérusalem n’est pas seulement un mouvement chiite iranien, elle est international et des musulmans sunnites, wahhabites et d’autres tendances la compose. 

Une partie des membres de ce mouvement sont des musulmans du nord de l’Afrique et de l’Afrique même, du Proche et du Moyen-Orient, d’Egypte, d’Arabie Saoudite et du Yémen et tous ne sont pas chiites. 
Et parmi eux, il y a des citoyens occidentaux et des Ayatollah européens. 

Même après la chute des Talibans en Afghanistan et malgré la présence de la R.I.I. avec les Américains, une grande partie des membres d’AL-QAIDA et également les enfants de BEN LADEN ont été accueilli par l’armée de Jérusalem en Iran. Eléments que le ministre des renseignements iraniens a avoué en disant qu’ils seraient jugés. 

Mais il est très probable que les rescapés d’AL-QAIDA sont sous la direction de l’armée de Jérusalem. 

C’est pour cela qu’à chaque fois qu’il y a des pressions sur la R.I.I. comme par exemple, sur le programme nucléaire, nous sommes témoins d’actes terroristes, d’attentats ou de propagandes qui viennent aussi d’AL-QAIDA et qui ne servent que la R.I.I. 

Les droits de l’Homme ont trop souvent été oubliés en faveur du pétrodollar !!! 
Pour avoir le pétrole iranien et le marché de ce pays, on a oublié que l’on traitait avec un monstre avec qui la terreur et la tricherie sont des affaires de tous les jours. 
Le dernier exemple est la désignation de AHMADINEJAD comme Président. 
Alors qu'à peine un million de personne ont voté pour lui, ce sont 17 millions de voix favorables qui lui ont été accordées. Un résultat controversé qui suscite la contestation des autres candidats (pourtant de grands religieux de la R.I.I. depuis sa création), sur la tricherie lors de cette élection. 

Tout récemment, le Général JAZAYERI, membre du PASDARAN et un des chefs de l’armée de Jérusalem en Iran a déclaré que la position de l’Iran dans le monde est depuis plusieurs années sur la défensive. 
Alors avec l’élection du nouveau Président AHMADINEJAD, 
nous devons devenir offensif dans le monde entier pour pouvoir marquer nos points. 

La terreur et la torture, il faut s’en rendre compte tout les jours en se rendant dans la société et les prisons iraniennes. 

Et si rien n'est fait pour faire cesser les activités de ce monstre, le danger sortira toujours des frontières de la R.I.I. et d’autres vies seront menacées quand ils voudront mettre la pression.

Commentaires